GEISFELS - OCHSENSTEIN - WUESTENBERG
Ref : 67013 Distance : 13 kms env. Dénivellée : 108 m Difficulté :   Etre en forme
Dept : Bas-Rhin Ref carte : 3715 OT Durée : 2 h 45 env. Abri sur le parcours : Oui
Restauration possible : Non Dernière mise à jour : 02/01/06
Présentation de la randonnée

Cette randonnée vous fera découvrir un secteur auréolé de mystères et de légendes germaniques. Le parcours peut être scindé en deux parties. Le parcours sud vous emmenera du côté du rocher du Geisfels : le rocher de la Chèvre. La vue y est splendide, notamment vers Dabo. Plus loin, vous découvrirez un mystérieux rocher en forme de fuseau (9 m de hauteur) planté au milieu de la forêt : le le rocher de la Spill. La partie nord n'est pas avare de découvertes non plus puisque vous débuterez le parcours par la visite des châteaux d'Ochsenstein, dont les vestiges sont très intéressants. C'est sans compter également avec la beauté des sentiers parcourus. Plus loin, le plateau du Wuestenberg, vous étonnera par son étrange mur païen, trace d'une occupation humaine du site très ancienne, et sa fameuse pierre des Druides.
Une rando modulable, riche en découvertes et sans difficulté. Une de mes balades favorites...

 
Conseils  

Ce parcours est réalisable en n'importe quelle saison mais prudence dans les descentes (à cause des racines des arbres affleurant au sol).

 
Les temps forts de la randonnée

Le parking à côté des maisons forestières Haberacker (il y en a 2). Cet endroit est le pivot central de la randonnée. On y laisse la voiture et l'on peut choisir de faire l'ensemble du parcours ou simplement une des deux boucles.

Le sentier balisé du rectangle rouge entre les maisons forestières Haberacker et le hêtre Billebaum est très agréable.

Le hêtre Billebaum, ou du moins ce qu'il en reste. Cet arbre devait être particulièrement majestueux si l'on observe la taille de sa souche... Il avait atteint l'âge vénérable de 350 ans !

Au pied du Geisfels, l'abri du Geisfelswasen.

Le sommet du rocher du Geisfels (littéralement : "Le Rocher de la Chèvre"). Par temps dégagé, on aperçoit le rocher de Dabo. Un banc permet de profiter de la vue splendide.

Le rocher de la Spill. Ce fuseau de grès est impressionnant par sa taille mais aussi par sa présence tout à fait inattendue dans la forêt : il n'y a aucun autre rocher comparable à proximité immédiate de lui. De là à donner naissance à des légendes... il n'a pas fallu grand chose pour stimuler l'imaginaire des hommes.

Légende

Les maisons forestières Haberacker vues depuis le château d'Ochsenstein.

Le château d'Ochsenstein. Ou plutôt faut-il parler des châteaux d'Ochsenstein car la crête du Schlossberg a abrité jusqu'à 3 fortifications distinctes. La plus importante, qui domine la prairie du Haberacker, est le Grand Ochsenstein. La datation des ruines s'étale du XIIe au XVIe s.
Plus de photos...En savoir plus sur ce château avec "Kastel Elsass"

L'Orpin reprise : il s'agit d'une plante médicinale qui était employée pour guérir les brûlures et les cors. Elle fleurit de juillet à septembre (photo prise en août 2005 dans le château d'Ochsenstein).
ZOOM

Le Schlossberg (nom du plateau sur lequel ont été construits les châteaux d'Ochsenstein), comporte plusieurs arêtes rocheuses. Celle-ci, juste après le Petit Ochsenstein, est assez impressionnante.

Juste avant de descendre du Schlossberg, une partie dégagée, hérissée de quelques troncs fantomatiques, nous permet d'observer le rocher de Dabo.

Face à nous, le plateau du Wuestenberg : il faudra rejoindre le col du Krappenfels et remonter pour rejoindre le troisième et dernier plateau de la balade.

Vue à partir du plateau du Wuestenberg.

Idem.

La Pierre des Duides, sur le plateau du Wuestenberg. D'après la tradition, la grande cupulle (cuvette de pierre) creusée devait servir pour des rituels.

Le Mur Païen sur le plateau du Wuestenberg. Comme son homologue du Mont Ste Odile, il est construit en pierres sèches (pas d'usage de mortier). La ressemblance s'arrête là ; ce mur servait à isoler une partie de la crête rocheuse pour créer un espace protégé : on parle de site en éperon barré.
Les vestiges sont moins bien conservés qu'au Mont Ste Odile ; il faut dire aussi que les dimensions ne sont pas les mêmes...

  Pour en savoir plus : liens et adresses  
 

Proposer un lien en rapport avec la rando ci-dessus : contact

 
Copyright Alsace Rando 2000 - | Mentions légales